Enercoop Ardennes-Champagne a fait le choix de la forme juridique la plus appropriée à l’éthique que ses premiers sociétaires ont voulu donner au projet. De forme privée et d’intérêt public, le statut Société Coopérative d’Intérêt Collectif s’inscrit dans le courant de l’économie sociale et solidaire, système économique qui place l’homme, et non le capital, au cœur du projet.

Au delà de l’activité économique, la SCIC permet d’associer celles et ceux qui veulent agir ensemble dans un même projet. Les collectivités peuvent entrer au capital et bénéficier des services de la coopérative. La coopérative est à but non lucratif, ses statuts imposent le réinvestissement des bénéfices dans de nouveaux moyens de production ; dans des services d’utilisation rationnelle de l’énergie.